Cavafis, pourquoi ?

Poèmes traduits par François Sommaripas

Avec le précieux concours de Jacques Phœbé
qui a revisité certains poèmes (marqués d'une astérisque)