Cavafis, pourquoi ? - Poèmes traduits par François Sommaripas

"C'est lui..."

Inconnu - étranger à Antioche - originaire d'Edesse
il écrit beaucoup. Enfin ça y est,
la dernière strophe! Quatre-vingt trois

poèmes en tout. Cependant tout cet effort d'écriture,
cette versification et cet acharnement
en tournures grecques ont fatigué le poète
et à présent tout lui pèse.

Mais aussitôt une pensée vient l'arracher
à son accablement - l'incomparable "c'est lui!"
que Lucien jadis entendit en songe.

av. 1911 - 21

Traduction : François Sommaripas

Haut de page