Cavafis, pourquoi ? - Poèmes traduits par François Sommaripas

Démaratos

Le sujet proposé par la philosophe Porphyre:
le caractère de Démaratos. Un jeune sophiste
doit le développer avant qu'il ne le traite
selon l'art de la rhétorique.

"D'abord courtisant du roi Darius puis
du roi Xerxès; et à présent,
grâce à Xerxès et son armée,
il lui sera enfin rendu justice.

"Il a été l'objet d'une injustice énorme.
Car c'était lui le fils d'Ariston.
Sans vergogne, ses ennemis ont soudoyé l'Oracle.
Lui ravir la royauté ne leur suffisait pas,
après qu'il ait cédé, résigné à n'être
qu'un simple citoyen,
il leur a fallu l'abaisser devant le peuple,
lui infliger une humiliation
en pleine cérémonie publique.

"Il sert donc Xerxès avec empressement.
Avec la grande armée de Perse
il entrera lui aussi à Sparte;
et alors, roi comme avant,
va-t-il aussitôt chasser
humilier, vilipender
l'intrigant Léontychidès.

"Ainsi passe-t-il ses jours dans le souci
de donner aux Perses de bons conseils,
leur expliquer comment agir
pour occuper la Grèce.

Souci pesant, cogitation ardue, s'et pourquoi
les journées de Démaratos sont lourdes,
c'est pourquoi Démaratos ne profite pas
d'un seul moment de joie (il ne peut en avoir,
il en est conscient; comment parler de joie
lorsque le malheur est à son comble?)
car il est déjà manifeste, tout le confirme,
que les vainqueurs seront les Grecs.

1921 - 100

Démaratos. Roi de Sparte vers 490 Av. J.C.; Détrôné, il a pris parti pour les Perses pendant les guerres médiques. Porphyrios, sophiste célebre, 3ème siecle ap. J.C.

Traduction : François Sommaripas

Haut de page