Cavafis, pourquoi ? - Poèmes traduits par François Sommaripas

Emilien Monaé, Alexandrin
628-655 aJ.-C.

Par mes propos, mes manières, mon allure
je me forgerai une excellente armure
et je pourrai ainsi sans peur et sans faiblesse
affronter les gens.

Certes, ils voudront bien me nuire.
Mais de tous ceux qui m'approcheront
nul ne pourra détecter mes plaies, mes points faibles
sous les mensonges dont je me serai couvert.

Paroles prétentieuses d'Emilien Monaé!
Cette armure, fut-elle jamais forgée?
Quoi qu'il en soit, il s'en est peu servi.
A ving-sept ans il est mort en Sicile.

1918 - 84

Traduction : François Sommaripas

Haut de page