Cavafis, pourquoi ? - Poèmes traduits par François Sommaripas

Paroles dangereuses

Propos de Myrtias (étudiant Syrien
à Alexandrie, en partie païen,
mais aussi christianisant,
sous les règnes des Augustes Constans et Constant.
"Fort de théorie et d'étude,
je ne craindrai pas, moi, mes passions
comme font les lâches.
J'adonnerai mon corps aux voluptés,
aux jouissances rêvées,
à mes désirs sensuels les plus osés,
aux élans les plus lascifs de mon sang,
sans aucune peur. Car, s'il le faut -
fort de théorie et de connaissance -
j'aurai la force de retrouver,
aux moments critiques,
mon esprit ascétique d'avant".

1911 - 30

Traduction : François Sommaripas

Haut de page